applaudisseur

applaudisseur

applaudisseur, applaudisseuse nom Personne qui applaudit ; flatteur.

⇒APPLAUDISSEUR, subst. masc.
A.— Celui qui est porté facilement à applaudir, celui qui applaudit volontiers.
[En constr. appos.] :
1. Bien fait, joli homme, bon danseur, savant joueur de billard, adroit à tous les exercices, médiocre acteur de société, chanteur de romances, applaudisseur de bons mots, prêt à tout, souple, envieux, il savait et ignorait tout.
BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 49.
Emploi adj. :
2. Un public sympathique, applaudisseur, au milieu duquel les inimitiés sourdes n'osent pas se produire.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1879, p. 7.
B.— Personne payée pour applaudir, pour faire la claque. Les applaudisseurs du cirque :
3. ... « La Soubrette a-t-elle un beau rôle? fit le Marquis en lançant un coup d'œil à Zerbine. — Le plus coquet et le plus coquin du monde, et Zerbine le joue au mieux. C'est son triomphe. Elle y fut toujours claquée, et cela sans cabale ni applaudisseurs apostés. »
T. GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 100.
PRONONC. :[]. Demi-longueur pour [o] ds PASSY 1914.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1538 « celui qui applaudit » (R. ESTIENNE, Thesaurus ds GDF. Compl.); 1586 « celui qui approuve » (Le Bureau du concile de Trente, p. 262 ds LITTRÉ : Ceste opinion [de l'existence du purgatoire], qui, de son temps [de saint Augustin], avoit desjà beaucoup d'applaudisseurs); av. 1787 applaudisseur à gages (Sabatier ds FÉR. Crit.).
Dér. du rad. du part. prés. de applaudir; suff. -eur2; cf. avec le lat. médiév. applausor « id. » (XIIe-XIIIe s., Chronicon Ebersheimense, 35, p. 449, 35 ds Mittellat. W. s.v., 797, 29).
STAT. — Fréq. abs. littér. :10.

applaudisseur [aplodisœʀ] n. m.
ÉTYM. 1538; de applaudir.
1 Celui qui applaudit, loue sans discernement ou par flatterie. || Les Augustiens, applaudisseurs de Néron.
2 Gens payés pour applaudir. || Applaudisseurs à gages. Claqueur.Fig. || « Cette ineptie du septembriseur a été accueillie des applaudisseurs à gages, et repoussée par le mépris universel de l'Assemblée » (le Courrier des départements, no XXX, 30 mai 1793).
REM. Le fém. applaudisseuse est virtuel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • applaudisseur — Applaudisseur, Applausor …   Thresor de la langue françoyse

  • applaudisseur — (a plô di seur) s. m. Celui qui applaudit. Des applaudisseurs à gages. ÉTYMOLOGIE    Applaudir. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE    APPLAUDISSEUR. Ajoutez : HIST. XVIe s. •   Ceste opinion [de l existence du purgatoire], qui, de son temps [de saint… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • APPLAUDISSEUR — s. m. Celui qui applaudit. Il se dit ordinairement de Ceux qui applaudissent sans discernement, ou qui sont payés pour applaudir. Applaudisseurs payés. Applaudisseurs à gages …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPLAUDISSEUR — n. m. Celui qui applaudit sans discernement. Il signifie aussi Celui qui est payé pour applaudir. Applaudisseurs à gages …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • applaudisseuse — ● applaudisseur, applaudisseuse nom Personne qui applaudit ; flatteur …   Encyclopédie Universelle

  • applaudir — [ aplodir ] v. <conjug. : 2> • 1375; lat. applaudere I ♦ V. intr. Battre des mains en signe d approbation, d admiration, ou d enthousiasme. Applaudir des deux mains, à tout rompre, très fort. « Au concert, des amateurs fanatiques qui s… …   Encyclopédie Universelle

  • approbateur — approbateur, trice [ aprɔbatɶr, tris ] n. et adj. • 1534; lat. approbator 1 ♦ Littér. Personne qui approuve (qqch.). « Les femmes furent au XVIII e s. les ferventes approbatrices de toutes les nouveautés » (Lanson). 2 ♦ Adj. Cour. « Un vote… …   Encyclopédie Universelle

  • bénisseur — bénisseur, euse [ benisɶr, øz ] adj. • 1863; de bénir 1 ♦ Rare Qui bénit. Geste bénisseur. « Des Jésus bénisseurs » (Huysmans). On dit aussi bénissant, ante . 2 ♦ Plaisant Qui accorde sa bénédiction à qqn au sujet d un projet, d une entreprise. « …   Encyclopédie Universelle

  • siffleur — siffleur, euse [ siflɶr, øz ] adj. et n. • 1537; de siffler 1 ♦ Qui siffle. Merle siffleur. Canard siffleur : variété de canard sauvage. 2 ♦ N. (1685) Personne qui siffle un spectacle, un artiste. « le plan des siffleurs [...] est de tuer toutes… …   Encyclopédie Universelle

  • bénisseuse — ● bénisseur, bénisseuse adjectif et nom Qui adresse aux autres des compliments superficiels. ● bénisseur, bénisseuse (synonymes) adjectif et nom Qui adresse aux autres des compliments superficiels. Synonymes : adulateur applaudisseur flatteur …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»